Daurades royales (Sparus aurata) en bassin

Ces images ont été capturées à l'occasion du projet de recherche SB-TAG : on y observe quelques étapes du marquage des daurades royales. 

La daurade royale est une espèce emblématique de la Méditerranée, bien qu'également présente sur les côtes de l'Atlantique Est. Cette espèce se trouve aussi bien dans des environnements saumâtres (lagunes côtières et zones d'estuaires) que marins. En mer ouverte, on trouve la daurade royale sur les rochers et dans les herbiers marins, ainsi que sur les fonds sableux, mais toujours dans des zones relativement superficielles : les juvéniles fréquentent essentiellement des zones allant jusqu'à 30m, alors qu'on trouve les adultes jusqu'à 50m de profondeur.  

 

Le projet de recherche SB-TAG (SB pour seabream, "daurade" en anglais) vise à une meilleure compréhension du comportement spatial de la daurade royale, notamment dans un environnement soumis à de nombreuses activités socio-économiques. Pour ce faire, 90 daurades royales sauvages ont été capturées dans l'étang du Prévost, proche de Palavas-les-Flots, au printemps 2017, afin d'être marquées. Elles ont ensuite été relachées dans leur environnement de capture. Adultes et juvéniles (à partir de 100g) ont ainsi été marqués : cette manipulation a permis de recueillir des données sur les comportements différents des deux populations. Deux techniques de marquage ont été utilisées par les scientifiques : d'une part, un marquage externe, effectué grâce à une marque plastique de type "spaghetti" et un tatouage bleu ; et d'autre part un marquage interne électronique, constitué d'un émetteur acoustique. Ces marquages ont une durée de vie approximative de 500 jours. Le marquage a également été effectué sur 25 loups et 5 anguilles, afin d'étudier les différences de comportement avec la daurade royale.

 

Auteur(s) Cheret Isabelle
Date 2017-03-22
Espèces Sparus aurata (daurade royale, dorade royale)
Licence Etalab