Tri et mensuration des espèces capturées lors d'une opération de pêche

La campagne scientifique NURSE 2019 a pour objectif de collecter des données concourant au suivi et à la compréhension du fonctionnement des nourriceries du golfe de Gascogne à la fin de l’été. Elle s'inscrit dans le programme de surveillance "Poissons-céphalopodes" de la Directive cadre stratégie pour le milieu marin (DCSMM) et vise à caractériser l’état écologique des peuplements et étudier la fonctionnalité des habitats de nourriceries au travers du calcul d'indicateurs du bon état écologique. Les campagnes NURSE doivent contribuer à une description quantitative et fonctionnelle des communautés côtières du golfe du Gascogne. Les suivis sont réalisés au chalut à perche et ciblent les milieux meubles côtiers situés entre la côte et le début de l’étage circalittoral (limite inférieure de présence des macroalgues photophiles et phanérogames marines) en excluant cependant les habitats fragiles tels que les herbiers. Ces habitats jouent un rôle déterminant dans le recrutement de juvéniles de nombreuses espèces halieutiques. De nombreuses espèces de poissons passent au cours de leur cycle biologique par des habitats restreints et variables que sont les nourriceries côtières et estuariennes. Ces écosystèmes sont essentiels pour la croissance des jeunes poissons. La campagne NURSE 2019 a eu lieu entre le 18 et le 31 août 2019 sur les N/O L'Esturial et Thalia. Elle a prospecté le pertuis d'Antioche, le pertuis Breton et la baie de Vilaine.

Auteur(s) Delaunay Damien
Employés Ifremer Berthele Olivier, Brind'Amour Anik, Launay Angelina, Droual GabinORCID
Date 2019-08
Licence CC-BY